Meurtre de Rose dans les Vosges : l’adolescent condamné à 20 ans de réclusion

Meurtre de Rose dans les Vosges : l’adolescent condamné à 20 ans de réclusion
La petite Rose, âgée de 5 ans, avait été retrouvée morte dans un sac plastique en avril 2023. Deux mois plus tard, un adolescent de 16 avait avoué être l'auteur du meurtre.
Ecrit par Marco M leJeudi 13 juin 2024 - 06:34

L’adolescent de 16 ans jugé pour le meurtre de la petite Rose, 5 ans, à Rambervillers dans les Vosges l’an dernier, a été condamné ce mercredi à 12 juin à vingt ans de réclusion criminelle, la peine maximale, conformément aux réquisitions du parquet. Le jeune homme, dont la personnalité «inquiétante» peut le rapprocher, selon un expert, du tueur en série Francis Heaulme, a également écopé de 20 ans de suivi socio-judiciaire, là encore la durée maximale autorisée pour un mineur. A l’issue de sa détention et pendant vingt ans, il aura notamment interdiction d’entrer en contact avec des mineurs, de paraître dans les Vosges, et obligation de suivre des soins.

Lors de l’annonce de ce jugement, le jeune homme n’a pas eu de réaction et a répondu favorablement à la question de la présidente du tribunal afin de savoir s’il avait compris sa peine. 

«Vous avez conscience que ça ne vous rend pas votre fille», a déclaré la présidente à la famille de la fillette, en fin d’audience. «Malheureusement, entendre une peine maximale pour un mineur, c’est toujours difficile, mais je crois que c’est parfaitement justifié par la gravité et l’atrocité de ces faits, et par la personnalité qui nous a été décrite et ne laisse finalement aucun espoir sur une réinsertion possible du jeune homme», a réagi Virginie Barbosa, avocate de l’association La Voix de l’Enfant.

Malgré son jeune âge, le mis en cause âgé de 16 ans a déjà été condamné en mars pour viol et agressions sexuelles sur deux garçons de 11 et 12 ans dans une précédente affaire et il est visé par une plainte pour viol dans un autre dossier. Des faits tous commis en février 2022, un an avant la mort de Rose.

Mardi, un premier psychiatre avait été entendu, «un des seuls» à avoir retenu l’altération du discernement du jeune homme lors des faits. Un point de vue auquel se sont opposés les avocats des parties civiles et qui n’a pas été retenu par le parquet dans ses réquisitions.

D’éventuels «dysfonctionnements» dans le suivi de ce mineur, placé un an en centre éducatif fermé en 2022 pour ensuite être remis à ses parents, ont aussi été débattus, selon Me Barbosa. Le faire passer d’un centre éducatif fermé, ce qui est le plus restrictif pour un mineur, directement à un retour chez ses parents, «ce n’était peut-être pas la meilleure option à retenir», relève Me Collot.

L’adolescent a reconnu avoir voulu tuer la fillette, le 25 avril 2023 : il l’avait attirée dans l’appartement de sa mère à Rambervillers au prétexte de lui montrer un chaton. Le corps de l’enfant avait été retrouvé dans un sac poubelle, dénudée, moins d’une heure après le signalement de sa disparition par ses parents, dans l’appartement appartenant à la mère du suspect.

Le jeune homme a reconnu avoir tué la fillette et selon Me Collot, il a aussi avoué mardi, «qu’il se serait vraisemblablement masturbé après avoir commis le meurtre», «ce qui expliquerait que l’on ait pu retrouver son sperme sur le pull de Rose». La dimension sexuelle de ses actes «est une dimension importante de sa personnalité», estime Me Barbosa.

(AFP)

 

Message d'état

Sorry…This form is closed to new submissions.

0 Commentaire

Restricted HTML

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHAThis question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
1 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.